Fondateur du projet et ses motivations – La Casa Luna

Fondateur du projet et ses motivations

bernieQui est le fondateur du projet ?
Quelles sont ses intentions ?

( Biographie de Bernard Decrey pdf )
( Revue de presse de Bernard Decrey pdf )
( Diaporama Réalisations de Bernard Decrey )

Le projet est initié par Bernard Decrey, Lausannois de 56 ans, très actif dans le domaine culturel, il est concepteur créatif, éclairagiste lumineux, organisateur émérite et animateur au long cours.

Son activité engagée est interrompue suite à de graves problèmes médicaux dans sa famille proche, puis par un accident le touchant personnellement. Il calme, puis arrête son activité. Affecté durant trois ans par des migraines quotidiennes très sévères, diurnes et nocturnes, il vit pendant cette longue période, une majorité de son temps, cloîtré dans la souffrance, l’obscurité et le silence. Il est heureusement très entouré et soutenu par sa famille. Après une descente aux enfers, confronté aux méandres médicaux de toutes sortes, une sommité du domaine de l’ostéopathie réussit enfin à le traiter le 13 juillet 2016 à 9 heures 30, et lui offre un retour à la vie.

Après ces années particulièrement sombres, le voilà donc de retour dans la lumière, avec une énergie et une force décuplées. Bien que cette épreuve fut difficile à vivre, il ressort renforcé et grandi de cette inimaginable leçon de vie. Un destin qui ne peut trouver sa raison d’être, sans une compréhension de l’expérience vécue et de l’enseignement à en tirer. Dès ce moment, il donne un nouveau sens à sa vie et l’envisage dans d’autres dimensions, ici et maintenant.

Ce vécu le rend particulièrement sensible à l’isolement social provoqué par les accidents de la vie, accidents auxquels sans exception, nous pouvons tous être confrontés. Participant à des programmes de réinsertion, il découvre le travail remarquable réalisé par tous les acteurs dans ce domaine et les processus mis en place par les institutions, pour la réinsertion au travail. Tout en respectant leur démarche et leurs objectifs, avec un esprit d’ouverture, envisageant toute collaboration avec les structures existantes, l’action que Bernard envisage de créer, est axée sur l’individu. La personne en tant que telle dans le respect de son entité.

Sa volonté est d’offrir aux personnes marginalisées socialement, des opportunités pour rompre cet isolement, en leur offrant un environnement et des outils favorisant leur mieux-être, physique et psychique.

Son projet «La Casa Luna» prévoit de développer un lieu accueillant avec des activités qui, gardant ce fil rouge lié à la culture et à l’animation où il a excellé, lui permettent de proposer :

un partage avec les participants, dans le cadre d’un engagement collaboratif, rémunéré ou non qui, grâce à un accompagnement bienveillant et valorisant, offre un possible retour à une reconnaissance sociale et à la dignité.

D’offrir en ce lieu, l’accession à une palette d’activités soutenant la réhabilitation de la personne, grâce à des ateliers liés au bien-être et aux ressources énergétiques, au développement personnel, avec notamment des activités artistiques et psychospirituelles.

De valoriser une plate-forme solidaire du vivre ensemble, favorisant la mixité des classes sociales et intergénérationnelles, dans une maison «La Casa Luna» accessible à toutes et à tous.

Convaincu que l’isolement social représente la première pierre d’achoppement à l’insertion, il compte dans cette démarche, participer aux mieux être des participants et développer leur confiance en eux. Son projet, dans cette optique, favorise une intégration sociale et, idéalement, économique. Il est d’utilité publique.

Cet écrin de beauté, ce lieu mythique du restaurant de La Vaudaire et son environnement, est évidemment le site idéal pour un tel projet, et pour la réussite de ses objectifs.

 

Le projet «La Casa Luna» est né de cette veine,
un projet du coeur qui habite le fondateur,
Il est pour lui essentiel et fondamental