Historique – La Casa Luna

Historique

Historique du projet

Calendrier des opérations en 2016

13 juillet : Bernard Decrey se fait traiter chez un éminent ostéophate.

27 juillet : après deux semaines de très fortes migraines, engendrées par ce traitement, Bernard Decrey voit ses migraines enfin disparaître presque totalement et revit.

29 juillet : Bernard Decrey rencontre le propriétaire actuel du café-restaurant de « La Vaudaire ». Ce dernier lui communique qu’il est sur le point de concrétiser la vente de son établissement, d’ici la fin du mois d’août selon lui. Il lui précise qu’il ne veut pas faire de la surenchère, mais qu’il exige CHF 1’800’000.- pour la reprise de son établissement ou ce qu’il en reste. Il lui fait part également que l’assurance incendie va rembourser CHF 500’000.- selon lui. Au vu de la concrétisation imminente de la vente, il fait comprendre à Bernard Decrey qu’il n’a aucune envie de entrer en matière avec lui. Par ailleurs, il ne souhaite pas communiquer le nom du repreneur.

2 août : Bernard Decrey obtient auprès du registre foncier vaudois le DDP (CH 44458 37655 11), droit de superficie. Il constate sur ce document public que la valeur fiscale du bâtiment avant l’incendie est estimée à CHF 600’000.-. Le DDP court jusqu’au mois de novembre 2055 (11.11.1954 007-343654). Le DDP est soumis à une restriction d’usage par une servitude (11.11.1954 007-343655), à savoir : le superficiaire ne pourra utiliser son immeuble que pour l’exploitation d’un café-restaurant avec appartement. Or, cet établissement n’est plus exploité depuis l’incendie survenu le 2 juin 2013 à 2h57 du matin, donc maintenant depuis plus de 3 ans.

3 août : Bernard Decrey fait appel à toutes ses relations pour trouver une « Task Force » capable de se mobiliser en urgence pour défendre le projet qu’il envisage en lieu et place du restaurant « La Vaudaire ». Par ailleurs, il fait circuler des oreilles très attentives dans les milieux économiques vaudois, afin de savoir qui est le repreneur intéressé par cet établissement.

10 août : ces oreilles attentives entendent une rumeur de source sûre, que le repreneur intéressé est un grand patron d’une chaîne hôtelière très active dans notre Canton. Il est actuellement très occupé par l’ouverture de très gros projets, notamment par un projet aquatique qui concerne les hauts de la Ville de Lausanne, et dont les eaux se sont légèrement troublées récemment, selon la presse du 27 août. Cette actualité nous permet d’envisager un petit délai avant qu’il s’engage concrètement pour la reprise de « La Vaudaire », d’autant plus qu’aucune étude de faisabilité n’a été entreprise à ce jour.

23 août : Bernard Decrey engage sa « Task Force », c’est ainsi qu’une association à but non lucratif, « La Casa Luna », est valablement fondée, conformément au droit suisse, lors d’une assemblée constitutive qui se déroule au Théâtre 2.21 à Lausanne, avec la présence de 12 membres actifs et de 5 membres absents excusés, qui adhèrent par procuration. L’association compte donc aujourd’hui 17 membres actifs.

25 août : un investisseur sensible aux objectifs, dont le profil nous semble idéal pour un projet de cette nature et de cette envergure, est contacté. Il rentre favorablement en matière. Néanmoins, il est convenu qu’il restera dans l’ombre jusqu’à ce que le dossier ait avancé à la prochaine étape, notamment celle de l’accueil que les autorités politiques lausannoises réserveront au projet.

2 septembre : le dossier est finalisé et prêt à être diffusé.

5 septembre : la Municipalité de Lausanne reçoit le dossier.

7 septembre : ouverture du site internet www.lacasaluna.ch. Le dossier est transmis aux médias et un point presse est prévu.

8 septembre : diffusion publique du projet dans les médias. Lancement d’une pétition de soutien pour mobiliser le public de l’agglomération lausannoise sur notre site internet www.lacasaluna.ch, par les réseaux sociaux, au marché de Lausanne et sur le lieu concerné à Vidy.

12 septembre : le groupe Boas rachète le restaurant de « La Vaudaire »

20 septembre : le groupe Boas communique sur ce rachat, mais précise que celui-ci n’entrera en force que lorsque la Commune de Lausanne, qui est propriétaire du terrain et qui dispose ainsi d’un droit de préemption, aura approuvé le projet que lui soumettra le groupe hôtelier.

07 octobre : l’Association « La Casa Luna » dépose auprès de la Municipalité de Lausanne une pétition avec 2’237 signatures pour une réhabilitation intelligente de « La Vaudaire ».

20 octobre : la Municipalité de Lausanne décide de lancer un concours d’idées par le biais d’un appel d’offres, pour faire en sorte que toutes les créativités puissent se manifester.

29 décembre : ouverture de notre association aux nouveaux membres initiateurs.


Calendrier des opérations en 2017

28 mars : soirée d’information citoyenne au théâtre 2.21 – Lausanne

04 avril : soirée d’information citoyenne au théâtre 2.21 – Lausanne

Actuellement en préparation :

Début printemps 2017 : présentation aux médias du projet pour sa mise au concours.